Et après ?

Une semaine s’est déjà écoulée depuis cette journée du 27 juin 2020, date du premier Salon Virtuel de Généalogie en France.
Fruit du confinement, cette première édition aura été réalisée en seulement 70 jours, grâce à l’investissement bénévole de cinq illuminés.
L’heure est maintenant au bilan… mais aussi aux perspectives.


L’heure du bilan

Nous sommes touchés pour tous vos remerciements, vos encouragements, ou les délicates attentions qui nous sont arrivés en très grand nombre ces jours derniers. Nous tenons à vous en remercier, tout comme nous remercions tout ceux qui nous témoignés de leur solidarité en participant à notre pot commun.
Nous avons été dépassés par l’ampleur de la manifestation, ce qui confirme que cette nouvelle forme digitalisée de rencontre était attendue et que les généalogistes étaient en manque.
Cette toute première édition s’est heurtée à des problèmes techniques. Nous en sommes pleinement conscients et mesurons la déception de certains participants, qu’ils soient exposants ou visiteurs, car même si tout était gratuit, chacun était en droit d’en attendre le meilleur.
A nos détracteurs qui nous jugeaient illégitimes dans ce projet, nous avons démontré que le public ne voyait pas les choses ainsi. A ceux qui n’ont pas cru à l’intérêt d’une telle opération, nous leur avons montré qu’il n’en était rien !
En tant que pionnier, nous avons audacieusement prouvé que le concept de salon virtuel était possible et attendu. Et comme dans toute première expérience, nous assumons d’avoir eu le privilège d’essuyer les plâtres…


Et après ?

Beaucoup d’exposants nous ont signifié leur intérêt pour recommencer l’opération. Tout comme de nombreux visiteurs nous demandent de réitérer l’événement rapidement. Très largement, la communauté des généalogistes en redemande.
Ce Salon Virtuel de Généalogie a bousculé tous les codes établis, en créant un rendez-vous populaire, accessible à tous, et en tous lieux… et vous nous avez fait savoir que c’est ce que vous attendiez.
Comme pour un salon traditionnel, nous avons joué la carte de la diversité en proposant des conférences, des animations et des stands… et vous avez apprécié.
Volontairement, nous avons dépassé les clivages traditionnels (fédérés vs non-fédérés, associations vs professionnels)… et cela vous a plu.
Le temps est donc venu pour nous de réfléchir à la suite à donner à ce grand souffle de modernité que nous avons su insufflé.


Une révolution est-elle en marche ?

Une chose est sûre, notre initiative a déjà donné des idées.
Des idées de salon digitalisé, des idées de conférences en ligne, des idées de formations à distance. Plusieurs exposants nous ont fait savoir qu’ils tireraient les enseignements de cet événement, et réfléchiraient de leur coté à faire évoluer leur offre de services. Tant mieux, car c’était aussi l’un des buts rechercher.

D’ores et déjà la Fédération Française de Généalogie annonce la tenue de la semaine de la généalogie du 26 septembre au 3 octobre 2020 au cours de laquelle elle organisera son salon virtuel pendant 8 jours.
Une formule similaire à la notre, mais en plus long et exclusivement réservée aux associations fédérées ainsi qu’aux professionnels (payant).
Nous leur adressons, ainsi qu’à tout ceux feront bouger les lignes, tous nos vœux de succès.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *